Concours pour le Logo International de l’accessibilité

Procédure : Catégorie : Étudiant, Professionnel

L’Union Internationale des architectes (UIA) et Rehabilitation Internationale (RI) ont lancé un appel à candidatures pour la création d’un symbole de l’accessibilité du XXIe siècle qui représente les valeurs et les droits à l’inclusion, à l’autonomie, et à l’accessibilité physique et virtuelle pour tous, dont les personnes en situation de handicap. Le premier prix a été décerné à l’architecte ukrainien Maksym Holovko pour sa proposition « facilement reconnaissable, de par l’originalité de la forme qui indique une ouverture, simplement et puissamment transmise en utilisant des formes et des principes de base ».

Mots-clés : Graphisme

Thème et objectifs

L’objectif consistait à proposer un nouveau symbole de l’accessibilité qui représente mieux la diversité des personnes qui utilisent les bâtiments et les autres types d’environnements bâtis. Le concours s’est adressé aux architectes et aux graphistes professionnels ainsi qu’aux étudiants en architecture et en graphisme. Ce nouveau symbole graphique d’accessibilité sera proposé à l’Organisation internationale de normalisation (ISO) pour adoption en tant que nouveau symbole international.

Critère clé

Les candidatures ont été évaluées sur les critères suivants :

  • La façon dont le symbole (ou la suite de symboles) transcrit les concepts d’inclusion, de diversité, d’équité, d’autonomie et d’accessibilité physique et virtuelle, de sorte qu’il puisse être utilisé pour identifier efficacement les installations comme étant accessibles et accueillantes pour tous.
  • Les symboles ou suite de symboles doivent tenir compte de la diversité de personnes qui peuvent les utiliser.
  • La pertinence et la cohérence du concept global.
  • La capacité symbolique et communicante du logo ; et
  • La qualité graphique du logo.

Éligibilité

  • Le concours était ouvert aux architectes, graphistes et étudiants en architecture et design graphique
  • Les inscriptions pouvaient être individuelles ou en équipe.
  • Chaque individu/ équipe ne pouvait soumettre qu’une seule candidature.

Membres du Jury

  • Zhang Haidi, Chine, Président de Réhabilitation Internationale
  • Anna Crider, États-Unis, ancienne Présidente de la Society for Experiential Graphic Design(SEGD)
  • Barry Gray, Royaume-Uni, organisateur et Président du Comité BSI PH/8 Symboles et signesgraphiques ISO/TC 145/SC 1/WG/4, “Symboles graphiques”
  • Mikhail Terentiev, Russie, Président de la Société Panrusse des personnes handicapées(ARSDP)
  • Allen Kong, Australie, Directeur du Programme de travail Architecture pour tous de l’UIA
  • Safaa Issa Abdou, Égypte, membre suppléante du jury, enseignant en architecture, Facultéd’Engineering, Université de Menufeya, Égypte 7. Questions et réponses

Résultats

Le jury international s’est réuni virtuellement le 11 avril pour examiner les 355 soumissions provenant du monde entier. Il a évalué l’éfficacité symbolique et communicative du logo pour les personnes vivant avec un handicap ainsi que leur qualité graphique et a apprécié l’analyse attentive et sensible des projets présentés. Selon le jury, les projets lauréats sont « abstraits, simples, facilement reproductibles et reconnaissables” et suggèrent « la plénitude, pas l’absence ».

Le deuxième prix a été attribué à la graphiste allemande Lena Seifert pour son « dessin de quatre voies, indicatif d’égalité et d’inclusivité » (en bas, à gauche).

Le troisième prix revient à l’étudiante en architecture tchèque Barbora Tučanová. Le jury a apprécié son  « design enveloppant et simple qui rappelle le symbole original du fauteuil roulant ».

Le jury a decérné également trois mentions d’honneur : L’architecte belge Robin Herman a créé un « dessin abstrait (en bas, à gauche) avec l’impact inattendu véhiculé par une forme simple dont les proportions indiquent que 15 % de la population vivent avec un handicap » ; la graphiste allemande Katrin Beste a soumis « un design figuratif avec un agréable rythme graphique asymétrique » (en bas, au milieu) et la graphiste australienne Amy Court dont le logo proposé est une « image amicale et   solidaire » (en bas, à droite).

 

Dates clés

2022-01-17Concours lancé et annoncé
2022-02-14Date limite pour questions
2022-02-25Réponses aux questions
2022-03-25Date limite : soumissions
2022-04-07Réunion de jury

Prix

  • Un premier, deuxième et troisième prix seront décernés, et jusqu’à trois mentions honorables, à la discrétion du jury.
  • Premier prix : 5.000 US$ et un certificat ; Deuxième prix : 2.500 US$ et un certificat ; Troisième prix : 1.500 $US et un certificat,Jusqu’à 3 mentions honorables de 500 $US chaque et des certificats
  • Les gagnants seront informés directement des résultats du concours. Une liste des logos primés sera publiée sur les sites Web de l’UIA et de RI et diffusée dans les médias.